Latitude Yoga

Témoignages

Des témoignages de participants.


Itinéraires Ignatiens

Découverte de mes priorités.

"Les itinéraires ont été la première étape de ma démarche de conversion, de découverte de la foi et du Seigneur dans une vie auparavant très tournée sur moi-même et dans l’action.
Je croyais que le Seigneur était dans ma vie, mais dans les faits je ne lui consacrais que peu de temps et peu de temps aux choses que je découvrais importantes.
Découverte du discernement, que chaque chose a du sens et qu’il faut prendre du temps pour relire et trouver le sens.
Un changement réel dans ma vie : mon rapport à l’argent, mes priorités ; à moi, maintenant, de faire le boulot avec le Seigneur."
Géraud, agent commercial, 45 ans


La liberté dans ma vie spirituelle.

"J’avais commencé cet itinéraire dans un moment de désert : plus de messe le dimanche dont je ne comprenait plus la liturgie et ses rites, désir de rupture avec l’Église institution et ses lourdeurs historiques, désert personnel..
Peu à peu quelque chose s’est fait jour ; j’ai bénéficié du témoignage des autres, et aussi de pouvoir parler : je ne suis pas seul dans ce chemin spirituel ; chacun a son propre chemin ; c’est extraordinairement libérant ; je m’apaise peu à peu."
Bob, 52 ans, agent territorial


Traverser l’épreuve et quitter mon inquiétude.

"J’ai fait les itinéraires suite à une retraite de guérison intérieure ; j’avais envie que le Seigneur me fasse grandir et m’emmène où il veut ; avec les itinéraires, on se laisse conduire, mais dans la liberté, et vers la liberté ; j’ai pu discerner, trouver ma vocation, traverser l’épreuve de la maladie, être moins dans l’agir, plus dans l’être, et cela dans la confiance ; je peux quitter mon inquiétude."
Justine, mariée, quatre enfants


Je me suis remise debout.

"La relecture des trésors que j’ai reçu dans ma vie m’a permis de faire mémoire de tout ce que j’ai reçu et qui m’a permis d’avancer.
J’ai pu approfondir ma foi, en réalisant que ce Dieu que je savais si humble, s’est fait plus bas que moi (cf lavement des pieds); je le savais avec ma tête, mais aujourd’hui c’est en moi, au plus profond de mon être.
Dans l’action de grâce finale, et en méditant les mots du Magnificat, j’ai constaté que je m’étais remise debout."
Ariane, grand mère


J’ai vu plus clair en moi, j’ai commencé à changer.

"J’ai compris que je pactisais avec « L’ennemi » dans des moments de ma vie : je devenais petit coq qui affirme beaucoup, je ne comprenais plus la création ni la présence de Dieu. Je ne pouvais même plus me réjouir du bonheur d’être. Les lieux d’attaque de cet ennemi, je les repère : la confusion des idées, le combat pour la prière, l’abeille qui se disperse. J’ai un fort besoin de sécurité, de confort, de reconnaissance : c’est légitime, mais je peux en devenir très égoïste ; je sais que je suis comme ça, mais je fais confiance ; ça peut changer."
Régine, 42 ans